mardi 12 juillet 2016

Jeunes/adultes : quelles différences d'utilisation des Smartphones et tablettes

Enfant avec une tablette
Aux jeunes, les matériels les plus modernes ?
Avec l'âges les médias les plus anciens et traditionnels dominent ?

Oui.
Mais, d'une part les choses changent vite et les anciens se mettent à utiliser les moyens high-tech.

D'autre part, les contenus eux-mêmes sont concernés par les changements.


Une enquête TNS-Sofres détaillent les évolutions des activités quotidiennes par génération dans le monde :

Pour les smartphones, les ados passent 3,3 heures par jour dessus, pour 2,4 pour les quadra et 1,5 les quinquagénaires.
C'est l’inverse pour la télévision (1,3, 1,3 et 2,3)

Les quinquas écoutent plus la radio (0,2, 0,2, 0,5) et lisent plus les journaux (0,1, 0,1,0,3).

Podscast Media alternatif
A l'inverse, ils regardent moins de vidéos (1,9, 1,6, 1,2) et fréquentent moins les réseaux sociaux que les plus jeunes (2,4, 1,6, 1,2).

En conclusion, les jeunes privilégient le mobile

Les adolescents privilégient la souplesse d'utilisation des mobiles connectés, Smartphones et tablettes.
Ce n'est pas étonnant au vu des usages que nous avons décrits dans l'article précédent : "Enfants, ados, quel usage des Smartphones et tablettes ?"

Mais au-delà des matériels utilisés, on peut remarquer que si les contenus évoluent eux-aussi,
les jeunes regardent moins la télévision mais plus de replay et de vidéos.

Les jeunes font des choix plus volontaires et actifs

Au lieu de regarder la télévision telle que sont programmées les émissions, les jeunes vont chercher les contenus qui les intéressent que ce soit en replay ou sur Internet avec YouTube.

De même pour la radio, ils préfèrent écouter des émissions de leur choix disponibles dans les podcasts.

Les revues de presse sont préférées aux journaux

En conséquence, les contenus et leur forme de distribution évoluent

Les revues de presse qui agrègent un grand nombre de titres et d'extraits de publications sont l'enjeu d'une bataille acharnée :
Vidéos sur YouTube
Les journaux se demandent s'il faut faire payer les extraits ou en cas de refus des agrégateurs, disparaître de ces revues.

Les films trouvent de nouveaux canaux de distribution comme Netflix.

Amazon tente de monopoliser les livres électroniques avec leur format propriétaire.

Les podcasts deviennent aussi une forme de distribution très importante.

YouTube est une vraie caverne d'Alibaba avec des vidéos, des musiques, des concerts, des formations gratuites, des chaines personnelles de diffusion. S'il y a beaucoup d'histoires de petits chats, il y a aussi de nombreux contenus de qualité.